Méthodologie de la dissertation

METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION

Les consignes distribuées avec le sujet de bac sont :

II est demandé au candidat :
- de répondre à la question posée explicitement ou implicitement dans le sujet.
- de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer.
- de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet , notamment celles figurant dans le dossier.
- de rédiger en utilisant le vocabulaire économique et social spécifique et approprié à la question , en organisant le développement sous la forme d'un plan cohérent qui ménage l'équilibre des parties .

I - CONSTRUCTION DU PLAN PROVISOIRE .

A - L'ETUDE DU SUJET .

Il convient de rechercher trois types de termes :

- ceux qui permettent d'identifier la nature du travail demandé : analyser, discuter, dans quelle mesure .

- ceux qui permettent d'identifier le domaine de connaissances : les thèmes du sujet.

- ceux qui permettent de délimiter le champ du sujet : champ historique et géographique .

Il faut ,pour vous , mais aussi le correcteur définir les thèmes du sujet de manière précise (cf la quatrième exigence) car
- le correcteur doit pouvoir évaluer votre maîtrise des concepts ou d'un domaine de connaissance .
- la définition des thèmes du sujet peut vous permettre de trouver un plan et donc de le justifier.
- cela peut vous aider à relier le sujet à des connaissances auxquelles , a priori , vous n’auriez pas pensé .

B - L'ETUDE DU LIBELLE.

L'étude du libellé du sujet doit favoriser la construction du plan provisoire qui doit permettre l'organisation des idées .
Il faut donc identifier la nature de la question . Au bac , on trouve habituellement les mêmes types de questions . Cela doit faciliter la réflexion mais cela ne se substitue pas à cette réflexion : il faut réfléchir ensuite à la problématique .
Le tableau présentant les diffférents types de sujet sera distribué en cours


II - RECHERCHER LES IDEES.

Cette étape est essentielle , car elle est la base du devoir : certes , il faut organiser ses idées mais on veut aussi juger votre capacité à réfléchir sur des questions économiques et sociales et donc votre maîtrise des théories et des mécanismes économiques et sociaux .
Ces idées peuvent avoir trois origines :

A- LE COURS.

Pour utiliser de manière efficace les informations tirées du cours , il faut bien le maîtriser , c'est-à-dire bien l'avoir compris . En effet, on ne peut ressortir le cours tel quel pour deux raisons :
- l'organisation du cours répond à une problématique qui est rarement ( pour ainsi dire jamais) celle du devoir
- les connaissances à utiliser ne relèvent pas obligatoirement d'un seul chapitre , mais le plus souvent de plusieurs ( les impasses sont donc déconseillées en SES ) et aussi du cours de première .

B - LES CONNAISSANCES PERSONNELLES .

Ces connaissances personnelles peuvent venir :
- d'autres matières , notamment l'histoire-géographie , qui permettent de donner des exemples plus précis ou une autre vision .
- de l'actualité : les SES sont une matière qui repose sur des éléments économiques et sociaux actuels : il faut donc suivre les journaux , regarder ou écouter des émissions économiques , lire des journaux spécialisés ou hebdomadaires . Cela permet de prendre des exemples concrets et de recentrer le sujet vers des problèmes pratiques et non seulement théoriques ( essentiel pour l’introduction et la conclusion ).


C - LE DOSSIER DOCUMENTAIRE

1 – QUAND LIRE LES DOCUMENTS

La lecture des documents s'opère après avoir essayé de mobiliser ses connaissances personnelles ( de toutes manières , on ne peut réussir un devoir si on n'a pas de connaissances personnelles , en s'appuyant seulement sur les documents ) pour deux raisons :
- les docs ne traitent pas de l'intégralité du sujet : s'en contenter risque de faire tomber dans le hors-sujet total ou partiel.
- les connaissances permettent d'éclairer les docs : on voit plus facilement comment les utiliser.

Les docs sont essentiels et il faut obligatoirement les utiliser ; pour cette étape , il faut absolument maîtriser les acquis de seconde et première : technique de lecture des textes , outils statistiques ( à réviser absolument s'il y a encore quelques faiblesses ) .

2 – TECHNIQUE DE LECTURE

La technique d'approche du doc est la même quelle que soit le type de doc :
- le titre ( s'il existe ) : il donne une clef de compréhension globale du doc .

- la source ( auteur, ouvrage , date ) : elle permet de situer l'information , connaître les a priori théoriques des auteurs ( si vous les connaissez ) ; cela permet de voir si le doc est objectif ( doc statistique ou texte issu d'un manuel ) ou subjectif ( l’auteur n’est pas neutre et souhaite défendre son point de vue ) .

Les docs doivent toujours être lus en référence au sujet : certains passages de textes ou données de tableaux peuvent être hors-sujet : il faut toujours se poser la même question quand on travaille sur un doc : en quoi me permet-il de répondre à la question ?

a-les textes

Les textes apparaissent plus faciles à utiliser que les graphiques ou les tableaux car il n'y a apparemment pas de difficultés de lecture ;
mais ce n'est qu'une apparence : on fait souvent de la paraphrase . La paraphrase est le recopiage du texte en remplaçant les termes par des synonymes .
Pour éviter la paraphrase , il faut essayer de s'approprier le texte en utilisant ses propres termes et il faut l'enrichir avec des connaissances personnelles .
On peut distinguer deux types de textes ( certains relèvent des deux ) :

- les textes descriptifs :Ces textes sont facilement compréhensibles ( pas de théorie ) et ils sont souvent utilisés mais pas toujours de manière pertinente . Ces textes vont servir à trouver des exemples , comme les documents statistiques ;ils doivent donc être reliés aux éléments théoriques : ils doivent vous aider à répondre à la question en infirmant ou confirmant les éléments théoriques ( un même doc peut parfois servir à appuyer deux théories opposées ).
Ce type de texte doit vous servir de preuve et donc être absolument relié aux théories

- les textes théoriques :Pour bien utiliser un texte théorique , il faut maîtriser les connaissances théoriques pour l'interpréter de manière correcte . En effet , la longueur du texte est insuffisante pour démontrer complètement ce qu'affirme l'auteur : il faut donc être capable de compléter la démonstration et l’argumentation.Mais l'avantage de ces textes est de donner des idées théoriques et permet de développer certains arguments .
Il faut aussi savoir critiquer l'opinion de l'auteur ( nécessaire dans un sujet de type débat : cela permet de donner des arguments pour les deux parties ) :
· opérer une critique interne , c'est-à-dire montrer la faiblesse du raisonnement , notamment par les hypothèses posées
· opérer une critiques externe : opposer à l'auteur une démarche différente ou contradictoire à la sienne.
Une bonne utilisation des docs théoriques permet donc de commencer à bien développer l'argumentation et facilite aussi la construction de la problématique

b - les tableaux et graphiques .

Il faut , pour ce type de doc , connaître les outils statistiques acquis en seconde et première : ne pas confondre valeur absolue et valeur relative ( comme le font encore certains élèves de terminale ), savoir lire et calculer des taux de croissance ,indice , courbe de Lorenz ...
Ces docs sont aussi descriptifs et comme les textes , ils doivent servir de preuves aux éléments théoriques .Ces docs sont paradoxalement plus faciles à utiliser car la démarche est toujours la même :

- le titre : définir les termes du titre pour ne pas faire de contre-sens .

- les variables utilisées :iI faut aussi définir ces termes .

- le mode de lecture : pour éviter de faire des erreurs , il faut prendre un chiffre et vérifier qu'on le comprend bien en donnant son mode de calcul et de lecture .

- analyser : il faut toujours partir du général pour aller au particulier pour en tirer une tendance générale .

- opérer des typologies , c'est-à-dire une classification regroupant des périodes ou des pays aux caractéristiques similaires .

- effectuer des calculs statistiques utiles .


3 – LA MISE EN RELATION DES DOCUMENTS

- Il faut d’abord mettre en relation chaque document avec le sujet pour voir comment le document peut aider à répondre à la question
- il faut ensuite mettre en relation les différents documents entre eux :
· les documents théoriques entre eux : pour vérifier s’ils se contredisent ou s’ils ont la même option idéologique
· les documents statistiques entre eux : les faits sont-ils contradictoires ou présentent-ils le même phénomène
· les documents théoriques avec les documents statistiques : ces derniers vérifient-ils les thèses présentées ?


4 - PRESENTATION DU TRAVAIL .

Vous pouvez présentez ce travail sous la forme d'un tableau qui est plus clair et qui permet de bien relier les docs ( en 4 heures , vous n'aurez pas le temps mais cela peut servir à vous entraîner ): tableau distribué en cours.
III ) ORGANISER LE DEVOIR DEFINITIF .

A- TROUVER LA PROBLEMATIQUE .

La problématique représente le fil directeur du devoir, c'est l'axe de la réflexion qui rend cohérente les différentes parties et sous-parties .
Malheureusement , il n' y a pas de technique particulière pour trouver une problématique , puisque comme sa définition l'indique , elle résulte d'une réflexion du candidat : pour un même devoir , il peut donc y avoir plusieurs problématiques possibles.
Mais la connaissance et la maîtrise des différentes théories ainsi que celle de l'actualité permettent plus facilement l'élaboration de la problématique .


B - CONSTRUIRE LE PLAN DETAILLE .

Cette étape est essentielle , car ce sera la base du devoir : il faut organiser la dissertation de manière logique : les idées doivent s’enchaîner selon une cohérence propre qui permette la démonstration
mais iI ne faut pas , au brouillon , développer l'argumentation : vous perdriez trop de temps car vous n'avez que 4 heures ; vous devez donc bien maîtriser les connaissances utilisées dans l’argumentation .
Si vous avez la problématique , vous avez la relation logique entre les différentes parties et par conséquent les transitions entre les parties .
Il vous reste donc à organiser chacune des parties de manière cohérente . Chaque partie doit développer un aspect de la question : c'est l'argumentation . C'est la logique propre à chaque démonstration qui doit déterminer le nombre de sous-parties ( au moins 2 ) et leur enchaînement . Si vous n'y arrivez pas , c'est dû à la faiblesse de votre argumentation .


C - BATIR L'ARGUMENTATION .

Cette étape a déjà été effectuée en partie dans la recherche d'idées . Plus vos connaissances sont importantes et solides , plus cette partie sera facile .
L'argumentation doit mélanger théories et exemples pratiques ( il est donc nécessaire d'utiliser tous les docs ) : il ne faut pas d'un devoir reposant uniquement sur la théorie , ni un devoir n'utilisant que des exemples .

La réussite pour l'argumentation et la problématique dépend d'une bonne compréhension des théories et mécanismes fondamentaux.


D - LES TRANSITIONS ET ANNONCES.

Au début de chaque grande partie , annoncez les sous-parties dans une introduction partielle
Après chaque sous-partie , rédigez une courte transition partielle qui :
- conclut la sous-partie
- la relie explicitement au sujet.
- annonce la sous-partie suivante .

Vous pouvez utiliser des mots de liaison pour relier vos différentes parties , mais ils doivent bien montrer une cohérence et non être plaqués artificiellement pour créer une cohérence entre des idées qui ne sont pas reliées logiquement.

E - REDIGER L'INTRODUCTION ET LA CONCLUSION .

L’ introduction et la conclusion doivent être travaillés au brouillon ; il ne faut pas attendre les dix dernières minutes pour faire la conclusion .
L'introduction et la conclusion sont importantes car c'est la première et dernière impression laissées au correcteur.Il faut les faire après avoir construit le plan détaillé définitif et non avant ,surtout pour l'introduction Il faut en effet avoir une vue complète du devoir pour en faire une présentation appropriée .
l’introduction doit poser le problème et la conclusion y répondre : il doit donc y avoir la présentation de la problématique


1 - L'INTRODUCTION .

L 'introduction comporte trois parties :

- accrocher le lecteur : il s'agit d'amener le sujet. Plusieurs moyens sont possibles :
1. mettre le sujet en perspective historique , c'est-à-dire le situer dans un cadre temporel plus large d'où on le fera dériver vers le contexte défini dans le libellé ( utiliser les connaissances historiques ).
2. montrer l'actualité du sujet ( d'où l'importance de lire les journaux )
3. faire apparaître un paradoxe
4. fournir des données ou des exemples significatifs ( même s'ils sont tirés des docs ).

- poser le sujet : cette phase permet de justifier la question posée par le sujet. Il ne faut pas se contenter d'en rappeler le libellé , plus ou moins bien reformulé . Il faudra :
1. délimiter le sujet dans le temps et l'espace
2. définir les termes clés
3. trouver une problématique .

Ces trois points sont présentés dans cet ordre pour clarifier la démarche . Dans la pratique , vous les mélangerez : par exemple , vous définirez les thèmes clés en même temps que la problématique

- annoncer le plan : cette annonce doit absolument être la conséquence de la phase précédente .


2 - LA CONCLUSION ,

La conclusion comporte deux parties :
- un bilan : il s'agit de faire le point sur la démarche adoptée et le résultat obtenu . C'est la conclusion qui rend irréversible l'ordre des grandes parties du devoir. En principe , votre dernière partie contient les arguments les plus forts du devoir, ceux qui fondent votre réponse globale au sujet posé . Il faut donc insister sur la thèse énoncée en seconde partie ( mais il faut aussi parler de la première partie ).

- une ouverture : il s'agit de recadrer le sujet dans un débat plus général : par exemple , esquisser une vue prospective , faire ressortir un enjeu idéologique . Il faudrait trouver un sujet qui compléterait celui que vous venez de traiter . L'ouverture se traduira par une ou deux phrases invitant le lecteur à envisager cet autre sujet . Mieux vaut ne pas ouvrir que d'énoncer des banalités.
A titre de complément je vous conseille d'aller sur ce lien ( le site de C Nicoud: à consulter) : http://www.mayeticvillage.fr/QuickPlace/slsbtes/Main.nsf/h_CBE08D499276325DC1256D950042DD16/D08F5BE8BA49DDCEC12570740057FD9C/?OpenDocument